Virtualiser un OS avec Virtualbox

Sun xVM VirtualBox (un nom à coucher dehors je vous l’accorde…) est un logiciel libre et gratuit, permettant de faire fonctionner en même temps plusieurs systèmes d’exploitation sur un même ordinateur (comme Windows XP, Vista, Linux Ubuntu par exemple) : c’est le principe de la virtualisation :cool:

Imaginons que Mac OS (où Windows où Linux …) se lance au démarrage de votre ordinateur; et bien grâce à VirtualBox, rien ne vous empêche de lancer Windows Vista dans une fenêtre, Ubuntu dans une seconde et Windows 98 XP dans une troisième, et de passer d’un système à un autre d’un seul clic de souris :mrgreen:

Mais je sens que vous décrochez, alors pour que vous restiez attentif, voici une petite vidéo (choc !) qui vous montrera ce dont est capable VirtualBox, et qui je l’espère vous motivera à lire la suite :wink:

D'abord un aperçu de Virtualbox assez impressionnant !!!! :

 

 

 

virtualbox

 

La virtualisation, késaco ???

Un logiciel de virtualisation crée un ordinateur virtuel. Mais concrètement, c'est quoi ?
Concrètement, le logiciel de virtualisation crée un ordinateur (virtuel), qui utilise votre ordinateur matériel. Mais le système d'exploitation de l'ordinateur virtuel est installé "normalement". On peut, avec ce principe installer Windows dans Linux, ou Linux dans Windows, ou encore Windows 98 dans Windows XP. D'une manière générale, on peut accueillir n'importe quel système d'exploitation sur l'ordinateur virtuel, sur un autre système d'exploitation sur l'ordinateur hôte, même s'il est très différent.
C'est comme une émulation, alors, non ?
Non, l'émulation et la virtualisation sont deux choses différentes. Quand on émule un ordinateur, le logiciel imite la façon de réagir de l'autre ordinateur, ce qui limite sérieusement les performances. Une virtualisation, elle, exploite directement les ressources de l'ordinateur hôte, ce qui évite les pertes de puissance.
Concrètement, seul le processeur et parfois quelques périphériques sont utilisés directement, le reste est émulé par le logiciel de virtualisation.

Le logiciel de virtualisation

Pour virtualiser un système d'exploitation, il faut donc un logiciel de virtualisation. C'est ce logiciel qui fera croire au système d'exploitation invité (sur l'ordinateur virtuel) qu'il se trouve sur un ordinateur physique. Le logiciel que j'ai choisi s'appelle... VirtualBox.
Mais pourquoi lui ? Je crois que beaucoup de gens utilisent Virtual PC ou VMWare, non ?
VMWare est payant, malheureusement. Virtual PC est gratuit, mais j'ai eu pas mal de problèmes avec (KDE qui s'affichait mal, le lecteur virtuel qui n'acceptait pas les images de DVD, etc...).
VirtualBox propose un choix énorme de systèmes d'exploitation à virtualiser (quasiment toutes les distributions de Linux et toutes les versions de Windows), il est possible d'avoir une mémoire vidéo allant jusqu'à 32 Mo (contre 8 pour Virtual PC). De plus, VirtualBox est multi-plates-formes. Il fonctionne aussi bien sous Windows que sous Linux (une version bêta est disponible pour les utilisateurs d'OS X). La liste de ses points forts est longue. Et pour ne rien gâcher, il est libre et gratuit !
Malheureusement, son point faible est ailleurs : il est entièrement en anglais, mais il reste simple à utiliser.
Les logiciels de virtualisation ne sont pas faits pour jouer à des jeux en 3D. Même si vous avez une GeForce 8800, la mémoire vidéo restera limitée à 32 Mo, et le processeur graphique sera incompatible avec DirectX et OpenGL.
Alors, on y va :pirate: ?

Création de votre premier ordinateur virtuel

Avant de virtualiser un système d'exploitation, il faut avoir son CD d'installation, ou une image au format *.iso .
Restez dans la légalité ! Pour Windows, l'installation dans un ordinateur virtuel est une installation à part entière, et nécessite donc une licence.
Attention : il est impossible de virtualiser les versions familiales de Windows Vista (Basique et Premium), car la licence l'interdit. Toutefois, les autres versions peuvent êtres virtualisées sans acheter de nouvelles licences. Voir l'article de Clubic, Vista ou la virtualisation presque défendue pour en savoir plus.

Installation de VirtualBox



Tout d'abord, rendez-vous à l'adresse http://www.virtualbox.org/wiki/Downloads pour télécharger VirtualBox. Comme je vous l'ai dit, tout est en anglais :p .
Pour les utilisateurs de Windows, il faut prendre le lien nommé VirtualBox 1.3.2 for Windows Hosts.
Pour les linuxiens, choisissez la version qui convient à votre distribution. Pensez également à regarder dans la documentation : parfois, on a la surprise d'y trouver le moyen d'installer et d'utiliser VirtualBox (la documentation d'Ubuntu, par exemple, possède une page très complète sur l'utilisation de VirtualBox).
L'installation du logiciel est standard, mais il faut faire attention au moment de la sélection des composants à installer. Non pas que ce logiciel contienne des spywares, mais si vous ne voulez pas débrancher et rebrancher vos périphériques USB, désactivez l'installation de la gestion USB, qui n'est pas primordiale.


Installation VirtualBox

D'après ce site, l'installation diffère selon que l'on a Linux ou Windows ; mais l'utilisation est identique. Personnellement, je n'ai testé ce logiciel que sous Windows.
Sous Windows, il y aura peut-être un message vous informant que le logiciel est non signé par Microsoft. Demandez de continuer l'installation sans en tenir compte.

L'interface de VirtualBox ressemble à ça :

Image utilisateur


Créez un ordinateur virtuel



La création d'un ordinateur virtuel est toute simple, bien que le logiciel soit en anglais. Cliquez sur le bouton 'New', en haut de la fenêtre.
Là, une nouvelle fenêtre apparaît. Cliquez sur 'Next'.
Entrez un nom pour votre ordinateur virtuel, sélectionnez son système d'exploitation (on mettra Linux 2.6 pour la plupart des distributions Linux récentes).
Enfin, cliquez de nouveau sur 'Next'.

Image utilisateur


L'écran suivant vous demande de choisir la quantité de mémoire vive que vous voulez. Je vous conseille de doubler la mémoire vive recommandée. Une fois la quantité de mémoire vive choisie, cliquez sur 'Next'.


Image utilisateur


Si votre ordinateur possède 512 Mo de mémoire, évitez d'en prendre plus de 256 Mo pour vos ordinateurs virtuels. Mais si vous avez 1Go de mémoire vive, n'hésitez pas à aller jusqu'à 512 Mo de RAM, voire plus. Pour vous donner une idée, la machine virtuelle où j'ai installé Windows Vista RC1 en possède 650 Mo.

L'écran suivant vous demande de sélectionner un disque dur. Il faut en créer un nouveau la première fois, et même par la suite, la création d'un disque dur par ordinateur virtuel est recommandée. Il faut donc cliquer sur le bouton 'New', en dessous du champ où il est écrit <no hard disk>.
Dans la nouvelle fenêtre, cliquez sur 'Next'.
Pour créer un disque dur qui aura une taille variable, cochez la case Dynamically expanding image. Au contraire, si vous voulez un disque de taille fixe, cochez la case Fixed-size image. Pour ma part, ce sera un disque dur extensible. Une fois votre choix fait, cliquez sur 'Next'.


Image utilisateur


Dans la fenêtre suivante, on vous demande un nom pour le disque. Le nom de votre ordinateur virtuel est déjà inscrit dans le champ. Je vous conseille de le garder.
Le curseur du dessous vous propose de définir la taille de votre disque dur. Soyez raisonnables, ne mettez pas des centaines de gigaoctets. En général, il est inutile de dépasser 20 Go.
Une fois cela fait, cliquez une nouvelle fois sur 'Next'.

Image utilisateur


Une page vous résume vos choix. Cliquez sur 'Finish' si vous êtes satisfait. Votre disque dur est créé.
Dans la fenêtre de création de la machine virtuelle, cliquez sur 'Next'. Même chose, si ce qui est affiché dans le résumé vous convient, cliquez sur 'Finish'.

Je suis à présent heureux de vous annoncer une bonne nouvelle : votre machine virtuelle est prête. Nous allons pouvoir l'utiliser. Vous allez voir comment installer le système d'exploitation que vous avez défini à la création de votre machine virtuelle.



Installez le système d'exploitation de votre ordinateur virtuel


Il faut maintenant mettre votre image ISO, ou votre CD physique, dans le lecteur DVD de votre ordinateur virtuel.
Pour cela, sélectionnez votre machine virtuelle dans la fenêtre principale de VirtualBox, puis cliquez sur 'Settings'. Une nouvelle fenêtre s'affiche.
Sélectionnez à droite 'CD/DVD-ROM'.
Cochez la case 'Mount CD/DVD Drive', puis sélectionnez :
  • 'Host CD/DVD Drive' si vous utilisez un CD physique. N'oubliez pas de régler la lettre du lecteur à utiliser (sur votre ordinateur physique).
  • 'ISO Image File' si vous utilisez une image de CD. Cliquez sur le dossier en face du champ. Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur 'Add'. Cherchez l'image du CD sur votre disque dur, puis validez. Sélectionnez-la dans la fenêtre, puis cliquez sur 'Select'.
Validez les changements en cliquant sur 'OK' dans la fenêtre Settings.


Image utilisateur


Votre CD est dans le lecteur virtuel de votre ordinateur. Pour lancer l'installation, cliquez sur 'Start' dans la fenêtre principale. Votre ordinateur virtuel démarre. Un message vous informe que le clavier a été capturé par l'ordinateur virtuel. Cliquez sur 'OK'.
Si la fenêtre de l'ordinateur virtuel est active, tout ce que vous taperez au clavier ira dans l'ordinateur virtuel. La seule combinaison de touches qui sera interceptée par le système d'exploitation est Ctrl - Alt - Suppr. Pour effectuer un Ctrl-Alt-Suppr dans votre ordinateur virtuel, cliquez sur 'Ctrl - Alt - Del' dans le menu VM.
Si vous entrez en mode plein écran, tapez Ctrl + F pour en sortir.

L'installation du système d'exploitation démarre comme en temps normal. Pour utiliser la souris dans l'ordinateur virtuel, cliquez sur son écran (la fenêtre où il a démarré, si vous n'êtes pas en mode plein écran). Votre pointeur sera capturé. Pour utiliser de nouveau le pointeur sur votre ordinateur hôte, appuyez sur la touche Ctrl (celle de droite).
Si vous changez cette touche, tous les raccourcis claviers commençant par Ctrl auront la nouvelle touche à la place.

Ma virtualisation de kubuntu Ma virtualisation de Windows Vista
Voici deux ordinateurs virtuels en action. Les systèmes d'exploitation invités sont Kubuntu et Windows Vista

Une fois l'installation effectuée, pour arrêter votre ordinateur, vous avez plusieurs solutions :
  • Utiliser la fonction d'arrêt du système d'exploitation invité. Votre ordinateur virtuel s'éteindra alors comme votre ordinateur physique.
  • Cliquez sur 'Close' dans le menu VM. Là, sélectionnez 'Close' puis 'Save the machine state'. L'ordinateur virtuel est sauvegardé, et redémarrera dans le même état que celui dans lequel vous l'avez arrêté.
  • Toujours dans le menu VM, sélectionnez 'Close', puis 'Power Off the machine'. Cela équivaut à débrancher votre machine virtuelle brusquement, de la même manière que s'il y avait une coupure de courant.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

nous-avons-besoin-d-aide-1.png