Arborescence

Pour celles et ceux qui viennent d'acheter un Mac sous OS X, la premi ère surprise réside dans l'arborescence du nouveau système. Pas évident de s'habituer à cette organisation particulière du système d'exploitation d'APPLE, surtout si vous venez de switcher en provenance de Windows ou débutez en informatique !
Mais rassurez vous, vous allez vite vous adapter à cette architecture, beaucoup plus "logique", plus souple et bien plus conviviale...

Je vais, dans cette rubrique dédiée à l'arborescence de Mac OS X, vous expliquer comment fonctionne le système OS X et comment vous allez pouvoir tirer profit de cette nouvelle physionomie. Suivez le guide ! La première notion à bien assimiler avec OS X, c'est qu'il s'agit d'un système" multi-utilisateurs". Certes, si vous avez l'intention de ne pas prêter votre Mac adoré à autrui et que vous décidiez de l'utiliser seul, la notion de "multi-utilisateurs" va vous sembler inutile... Mais même en utilisation "mono-utilisateur" il vous sera nécessaire de bien comprendre cette arborescence bien spécifique.

 

UN SYSTÈME MULTI-UTILISATEURS :

Que veut dire "système multi-utilisateurs" ? Dans ce type de système il est possible d'ouvrir autant de comptes qu'il y a de personnes utilisant l'ordinateur, mais aussi de définir des limites d'utilisation pour chacune de ces persones. Chacun des utilisateurs pourra de ce fait configurer son environnement de travail comme il l'entend (icônes, fond d'écran, dossiers, fenêtres, préférences, langues...). Les applications optimisées pour mac OS X créeront également des préférences différentes en fonction des utilisateurs. Ainsi, avec "SAFARI", les favoris du compte "Marc" ne seront pas vus sur le compte "Benoît" et vice-versa.

Sous SNOW LEOPARD, si plusieurs utilisateurs partagent un même ordinateur, le "Changement rapide d’utilisateur" leur permet d’accéder aisément à leurs propres données — courrier électronique, contacts, bureau et applications personnalisés. Désormais, il est encore plus pratique de disposer de comptes utilisateurs distincts !
Le "Changement rapide d’utilisateur" permet en outre de partager un ordinateur à plusieurs sans fermer la session existante ni quitter les applications en service. Tandis qu’un utilisateur a accès à son propre compte, les autres comptes demeurent actifs à l’arrière-plan — applications lancées et documents ouverts. À chaque changement de session, le modèle de sécurité à base UNIX de Mac OS X protège les données et les applications.

Si vous cochez la case
"Afficher le menu Permutation rapide d’utilisateur" dans les "Préférences Système" ("Comptes"/"Options"), un menu supplémentaire apparaît à droite dans la barre des menus. Il permet de basculer d’un compte à un autre. Après authentification, l’utilisateur retrouve sa session dans l’état où il l’a laissée, avec ses applications ouvertes. En d’autres termes, vous conservez les préférences de chacun sans perdre un temps précieux.

Le tableau de bord
"Comptes" des "Préférences Système" permet de gérer facilement les niveaux de sécurité de plusieurs comptes. Libre à vous de définir des mots de passe, des niveaux de sécurité et des restrictions pour les différents utilisateurs ou de leur associer leur photographie. Via le tableau de bord "Comptes", vous activez ou désactivez la permutation rapide d’utilisateur et choisissez le compte à utiliser pour l’ouverture automatique d’une session.

 

zz Passer d'un compte à l'autre...



Quel type de compte est-il possible de créer sous OS X SNOW LEOPARD ?

Vous avez la possibilité de créer 4 types de comptes dans le tableau de bord "Comptes" :

- Compte "Administrateur" : Un administrateur est autorisé à créer et à supprimer des comptes, installer des logiciels, modifier les réglages système ainsi que modifier les réglages des autres utilisateurs. Si vous êtes le seul utilisateur de votre Mac, vous avez bien entendu un compte "Administrateur".

- Compte
"Standard" : Un utilisateur standard peut uniquement installer des logiciels pour le compte utilisateur, n'est pas autorisé à modifier des préférences système verrouillées ou à créer des comptes.

- Compte
"Géré avec contrôles parentaux" : Compte dont les privilèges sont limités et gérés par les contrôles parentaux (voir astuce "Contrôle parental"). Si vos enfants utilisent votre Mac, créez leur un compte géré avec contrôle parental, ici dans le tableau de bord "Comptes", puis allez dans le tableau de bord "Contrôle parental".

- Compte
"Partage uniquement" : Permet uniquement d'accéder aux fichiers d'un emplacement défini. Il est impossible de modifier des fichiers de l'ordinateur ou d'ouvrir une session via la fenêtre d'ouverture de session.
Groupe : Compte comprenant des utilisateurs sélectionnés.

 

 

DÉCOUVRIR MAC OS X...

Nous allons donc nous intéresser (évidemment) exclusivement à la partition sur laquelle vous avez installé Mac OS X. Sur mon disque dur, cette partition s'appelle "OS X", mais vous avez pu l'appeler comme bon vous semble...

Double-cliquons maintenant sur cette partition pour en découvrir le contenu...

Nous voici donc au PREMIER NIVEAU de la partition OS X.

Quatre (ou cinq) dossiers apparaissent alors dans la partie droite de la fenêtre surgissant à l'écran :




                  



SYSTÈME : Le coeur du nouveau système OS X : Tout ce qui se trouve dans ce dossier compose le sytème d'exploitation OS X et concerne tous les utilisateurs.
Un conseil : Inutile de toucher à ce dossier !!! Ne changez rien, c'est plus sûr !

BIBLIOTHÈQUE : Dossier des bibliothèques qui héberge de nombreux autres dossiers chargés de contenir les polices, les sons, les profils d'imprimantes, les économiseurs d'écrans etc.... Là aussi : Inutile de toucher à ce dossier !!! Laissez le tel quel !!

UTILISATEURS : Comme son nom l'indique, ce dossier contient un dossier pour chaque utilisateur. Ce dossier revêt la forme d'une maisonnette pour l'utilisateur "actif". Le dossier "Partagé" est un dossier commun à tous les utilisateurs.

APPLICATIONS : C'est là que se trouvent (et que vous placerez) toutes les applications OS X et les utilitaires.

DEVELOPER : Certaines applications, mises à jour (par exemple des mises à jour JAVA) peuvent installer ce dossier "Developer" au premier niveau de votre partition OS X. Là aussi : Inutile de toucher à ce dossier !!! Laissez le tel quel !! (A réserver aux initiés).


Nous allons à présent nous pencher sur le contenu de ces deux dossiers : "UTILISATEURS" et "APPLICATIONS"


En double-cliquant sur le dossier "
UTILISATEURS", vous trouverez deux dossiers :

- Un dossier en forme de "maisonnette" correspondant au dossier de l'utilisateur actif. Si vous êtes le seul utilisateur de votre Mac, il n' y a pas d'autre dossier d' utilisateur. S'il y a d'autres comptes utilisateurs, les dossiers de ces autres utilisateurs ne se présenteraient pas sous forme de maisonnette mais sous forme standard. En effet, seul l'utilisateur actif a son dossier sous forme de maisonnette !

- Le dossier "Partagé" est un dossier dont le contenu est partagé par les différents utilisateurs... Car en effet, le contenu des dossiers des autres utilisateurs vous sera inaccessible

PS : À noter qu'il est désormais possible, grâce à SNOW LEOPARD, de partager n'importe quel dossier. Il suffit pour cela d'aller dans le tableau de bord "Partage" et de paramétrer cela selon vos désirs.


Ouvrons maintenant la "maisonnette", pour découvrir les dossiers que chaque utilisateur a à sa disposition...

 

                  




Dans sa
"maisonnette", chaque utilisateur trouvera neuf dossiers par défaut (vous pouvez en créer d'autres, mais bon ... Est-ce vraiment nécessaire ?) :


"Documents"
: pour vos fichiers textes et tous les documents installés à votre insu (mais de votre plein gré) par certaines applications et cependant nécessaires à leur bon fonctionnement. Laissez ces derniers documents là où ils se trouvent, sinon en les déplaçant, vous pourriez ne plus pouvoir faire fonctionner ces applications de manière effective. Un bon nombre de vos documents perso s'enregistreront par défaut dans ce dossier... Mais vous pouvez aussi les enregistrer ailleurs si ça vous dit...

"Vidéos"
: pour vos vidéos.

"Musique"
: pour vos MP3 ou MIDI (C'est également là que "iTunes" stocke ses bibliothèques).

"Images" : pour vos photos. Ces dossiers sont donc destinés à la sauvegarde de vos différents fichiers.

"Bureau"
: comprend les éléments que vous avez posé sur le bureau et qui ne seront pas vus lors de l'ouverture par un autre utilisateur (sauf si ces éléments sont issus d'un autre volume que celui qui contient le dossier User).

"Bibliothèque" : contient toutes les préférences d'un utilisateur : A ne pas confondre avec le dossier "Bibliothèque" qui se trouve au PREMIER NIVEAU de la hiérarchie (voir plus haut) et qui contient les préférences communes à tous les utilisateurs.

Le dossier "Public" est particulier, car son contenu est accessible dans le cadre du partage de fichiers quand celui-ci est activé.

Le dossier "Sites" est prévu pour vos pages web accessibles en cas d'activation du partage web depuis le tableau de bord "partage" dans " PRÉFÉRENCES SYSTÈME".

Le dossier "Téléchargements" stocke (paramétrage par défaut) tous les téléchargement effectués depuis "Safari" et "Mail".
Par défaut, ce dossier "Téléchargements" figure également dans la partie droite de votre "Dock". Ceci est très pratique, car ainsi, tous vos téléchargements "n'innondent" plus votre "Bureau". Tous vos téléchargements sont à votre disposition dans ce dossier.


Voilà pour le dossier "UTILISATEURS". Remontons au PREMIER NIVEAU et allons maintenant découvrir le dossier "APPLICATIONS"


                   



En double-cliquant sur le dossier "Applications", vous découvrirez un certain nombre d'applications dès l'installation de Mac OS X. À vous d'ajouter/installer d'autres applications que vous jugez utiles pour votre travail au quotidien.

Je vous invite à toujours installer/ranger vos applications dans CE dossier "Applications", car en cas de mises à jour, ces dernières ne se feront pas toujours si vous placez des applications hors de ce dossier. Par ailleurs, le fait de déplacer des applications hors de ce dossier peut les rendre inopérantes, voire même embrouiller votre système.

Figure également dans ce dossier "Applications", un sous-dossier "Utilitaires". Je vous invite à laisser dans ce sous-dossier les utilitaires qui s'y trouvent, et de ne pas les déplacer ailleurs.

Dernier conseil : Ne modifiez pas les noms des applications/dossiers d'origine installés par OS X ! Car là aussi les MAJ ne pourraient plus s'opérer convenablement, et par ailleurs, celà peut parfois conduire à un "KernelPanic" (sorte de plantage d'OS X... Si, si ça existe bien !).



Comme vous le voyez, OS X présente une arborescence parfaitement "structurée" de manière logique. Et comme chaque application, sous ce nouveau système de type UNIX, se présente sous forme de "Package", c'est à dire d'un paquet uniforme incluant en son sein tous les éléments nécessaires à son fonctionnement, ces différentes applications ne peuvent plus désormais faire interférence entre elles : Finis les conflits d'extensions ! Chacune de vos applications est totalement autonome, et vous pourrez ainsi les installer sans aucune inquiétude !!!

D'ailleurs, en fonctionnant sous OS X, on oublierait à peine qu'il y a un système complexe, tant celui-ci est bien "huilé" !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

nous-avons-besoin-d-aide-1.png

×